Hein ? Qu'est-ce tu dis ? -> le marketing événementiel

Publié le par yoye2000

(-Dans le cadre de notre causerie consacrée à l'überscience marketing-)

ou

Savoir créer de la récurrence et un besoin.

2 exemples

 

Premier cas :

un  événement emblématique -> La Saint Valentin® :


<- illustration 1 : Le bouquet de roses
L'argument : célébrer l'amour et pas qu'avec de l'eau fraîche.
Le contexte : Comment lisser la saisonnalité des ventes de certains produits tels les fleurs (plein hiver), les chocolats et les resto clâsse (vu qu'on se remet à peine de sa crise de foie de noël et que, de toute façon, on a plus un rond)
Le ressort : profondément axée sur les valeurs de bien-être, elle joue, sous des dehors de ne pas y toucher, sur des puissantes pulsions (Cf bénéfice consommateur):
Les moyens : optimaux ; au minimum, annonces événement et reportages divers (tous média), micro-trottoir, spéciale à la télé...
Le bénéfice consommateur : pertinemment baptisé par les spécialistes le "steak et pipe", La Saint Valentin® est unanimement considérée comme disons...un coup de pouce efficace à la vie amoureuse et sexuelle.
Le résultat : perçu comme une étape quasi inconsciente de la vie amoureuse, La Saint Valentin® s'est instituée comme un véritable rituel devenu d'une manière ou d'une autre incontournable.

Bon, là, c'était facile. On parle ici de verdure et de bouffe avec une grosse dose de lubricité en arrière plan.

Second cas (plus complexe)-> la pandémie
Quand, par contre, on a des produits nazes comme par exemple euh... les masques respiratoires , les choses sont moins évidentes.
Rien qu'à comparer l'illustration 1 avec la 2, on comprend...

<- illustration 2 : un masque respiratoire


Le masque respiratoire, ça a très peu de valeur ajoutée, c'est difficilement personnalisable, on peut pas vraiment le truffer de bidules électroniques inutiles, et en plus, le porter en public est universellement reconnu comme un des plus sûrs moyens de passer pour un con.
Bref, c'est un produit naze.
Vraiment naze.

Heureusement, aux "Masques Respiratoires", ils ont un service marketing d'enfer, qui a réussi à imposer un concept qui marche super : la maladie d'animaux qui se transmet potentiellement à l'homme.
L'édition 2009 s'appelle "la grippe porcine" (pour rappel, la dernière s'appelait SRAS).
L'argument : On va tous crever.
Le contexte : Comment vendre des masques respiratoires alors que c'est vraiment naze, comme produit.
Le ressort : la trouille
Les moyens   : grandioses ->  anlyse et reportage divers (tous média) , micro trottoir, interview de ministres et d'un tas de spécialistes, intervention présidentielle possible, plusieurs jours de grands titres au journaux.... pour soutenir le mouvement, quelques morts dans des contrées lointaines.
Ceci en tout cas pour la version "simple". des scénarios plus complexes sont prêts dans l'éventualité où le mouvement s'essouffle (épidémie à grande échelle, surmortalité, révolte, le tout à divers degré, et ceci jusqu à la version dite "apocalypse"*)
* menant à la destruction totale de l'humanité, ce scénario est habituellement très peu envisagé, bien que le ROI (Return On Investment (retour sur investissement)) à court terme promet d'être fantastique, ce qui devrait logiquement plaire aux actionnaires)

Le bénéfice consommateur :
Rester en vie, et finalement, c'est déjà pas mal
Le résultat :
excellent. Tellement bon que le "gap" entre deux événements est de plus ou moins 5 ans (une plus grande fréquence dépasserait apparemment les capacités de production). Il l'est d'autant plus que tels événements permettent sans conteste d'augmenter le panier moyen (achat de masques pour toute famille + gants + gelules diverses + etc...)
 

Tout ça pour dire que l'event marketing, c'est payant, mais pffvu... C'est du boulot !

Mais dans le marketing, c'est bien connu, on ne manque pas de courage !
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Med'celine 28/04/2009 21:36

Tu crois pas si bien dire avec tes arguments: sont en rupture de stock de masques dans certaines boutiques fréquentées par les médecins, même à Nantes. Vais recycler mon tchador, moi.

yoye2000 29/04/2009 10:04


Y'a pas de hasard ! Le marquetine est une science avec ses lois. Avec un tel plan d'action, les gars du marquetine de "Masque Respiratoire" étaient sûrs de fourguer leur camelote jusqu'au dernier
bout même dans la pampa la plus arriérée...


Nicorigo 28/04/2009 16:05

Ouais ms l'industrie parapharmacetique a quand meme completement niqué l'industrie touristique a Mexico. On ne fait pas d'omelette sans casser des oeufs, c'est ce qu'on appelle le Warketing. Je laisse au professeur 2000 le soin de develloper ce nouveau concept.
Tres bon artik nez-en-moins.

yoye2000 29/04/2009 10:11


voila une réflexion pertinente qui enrichit considérablement le débat.
Merci.

En même tps, il faut reconnaitre que le mexicain et geignard par nature : pour une fois qu'on en parle pas pour des histoires de trafic de drogues, d'immigration clandestine, d'élection moyennement
honnête, de corruption ou d'inégalité flagrante, pour une fois donc qu'on un angle un peu original, faut qu'ils continuent à la ramener.
Donc moi, je dis, bon, zut, à la fin !


chamou 28/04/2009 13:48

Le SRAS ? et la grippe aviaire, c'est pas une pandémie ?
Bon, le plan marketingue, il a apparement fait des heureux en cette période de crise : L'industrie pharmaceutique !!!

Et sinon, niveau plan marketingue "j'ai pas mal à la gueule", il y a Monsanto, ils sont très très forts, ceux là !

yoye2000 29/04/2009 10:16


ben figure toi que je confondais SRAS et grippe aviaire ! faut voir qu'avec tous ces coups marketing autour des maladies de bestioles, on finit par s'y perdre...


arno 27/04/2009 23:57

Un seul mot : excellent !!!!!!!

yoye2000 28/04/2009 08:44


gracias !


chamou 27/04/2009 22:33

Ben, la seconde couche, c'est Not' dir' com (et accessoirement PDG et également plein de chose, mais toujours accessoirement ...)qui pourrait s'y coller, en ayant ramené la cochonnerie de son we détente du Mexique, avec une annonce comme il sait s'y bien le faire sur tf1 avec le dit masque sur la gueule ...

Ahhh, si seulement il pouvait y avoir l'option "ferme ta gueule" sur le produit !

yoye2000 28/04/2009 08:44


tiens, c'est vrai que j'avais oublié qu'il a été au Mexique... je vais peut être en faire un article